Choisir ses couches lavables

Difficile de choisir les couches lavables qui nous conviennent

Avec un si vaste choix.

On s’y perd !

Les couches lavables depuis l’époque de nos grands-parents ont bien évolué. 

Elles sont pratiques, confortables et saines pour nos enfants.

Elles sont écologiques et économiques par rapport aux couches jetables.

Comment bien les choisir? Comment s’y retrouver parmi tant de modèles ? Comment être sûr de ne pas faire le mauvais choix ? Quel modèle pour mon bébé et mon style de vie ? A quel coût ? quel entretien ? pour quelle morphologie de bébé et à partir de quel âge ?

Pour ne pas vous laisser paniquer à l’aube de toutes ces questions on va les énumérer ensemble et trouver des solutions pratiques au quotidien.

Pour commencer on va voir les différents types de couches lavables.

La couche lavable TE1 à poche (tout en un) est une couche qui ressemble fortement à une couche jetable. Elle possède une culotte dans laquelle on va glisser l’insert absorbant. Elle peut se porter avec un ou plusieurs inserts. C’est le modèle de couche le plus répandu pour les débutants car elle est très simple d’utilisation très appréciée des mamies ou des collectivités. 

Par contre il faut avoir un certain nombre de couches lavables TE1 pour faire le roulement avec son enfant, il faut autant de couches que de changes étant donné que l’insert est placé dans la poche centrale. Il faut laver totalement la couche à chaque change. Il faut compter au moins 20 couches pour faire un roulement. Aussi les couches lavables TE1 où les inserts sont cousus ou attachés à la couche (partie imperméable), Il est plus compliqué de les décrasser. Il faut réussir à faire tremper uniquement la partie absorbante, la partie imperméable ne se fait pas décrasser. Cela peut abîmer les élastiques ou l’imperméabilité du tissu.

choisir-ses-couches-lavables2

LES + très simple à la prise en main, c’est la couche qui ressemble le plus à la couche jetable traditionnelle.

LES – il faut laver totalement la couche à chaque change. Le tissu qui forme la poche (en contact avec bébé) ne peut pas être décrassé. Ou très difficilement. La couche TE1 demande des manipulations pour l’enfilage de l’insert.

choisir-ses-couches-lavables3

La couche lavable TE2 est une couche en deux parties comme son nom l’indique. Les deux parties ne sont pas attachées ni cousues, c’est un gros avantage lors du lavage en machine ou décrassage.

Elle possède de multiples atouts que ce soit économiques et durables. La partie imperméable de la couche appelée aussi la culotte ou couche est en matière PUL (polyuréthane laminé), pour retenir les liquides. Pour absorber on ajoute à l’intérieur une partie appelée insert qui va faire la fonction absorbante.

La couche lavable Maya Boo est une couche hybride qui permet d’être utilisée plusieurs fois d’affilée comme la TE2 et qui possède une forme de panier dans lequel l’insert tient facilement en place.

LES + très simple d’utilisation, peut servir plusieurs fois. Plus économique et écologique.

LES – demande de la manipulation pour placer l’insert.

choisir-ses-couches-lavables4

La couche lavable TE3 est et une couche en 3 parties la culotte (partie extérieure) imperméable une partie qui fait office de panier qui s’accroche dans la couche par différents procédés : scratch, bouton pression, enfilant. La partie absorbante appelée insert qui est positionné dans le panier. 

Elle demande plus de temps lors du montage mais peut s’utiliser plusieurs fois si on change uniquement les inserts ou le panier.

C’est également un modèle plus pratique à laver on peut laver les différentes parties aux bonnes températures respectives avec les bons produits et ainsi garder son matériel plus longtemps.

LES + pratique pour le lavage on doit s’approvisionner en nombre avec des paniers et des inserts mais peu de couches.

LES – elle demande plus de temps de manipulation, il faut à chaque fois les monter et les préparer, de préférence avant et pas pendant le change de bébé qui bouge.

choisir-ses-couches-lavables5

Les langes à nouer ce sont les couches lavables qui ressemblent plus à ceux qui utilisaient nos grands-parents il s’agit d’un carré ou triangle en laine qui est replié sur le bébé avec une partie absorbante pour faire office de couche.

Concernant l’imperméabilisation il y a deux solutions, un bain de lanoline pour la laine ce qui la rend imperméable ou encore ajouter une culotte de protection imperméable.

Il y a deux types de langes. Lange à nouer celui qui se noue comme son nom l’indique avec des

ficelles ou celui qui s’accroche avec des petites griffes appelées snappy c’est un modèle qui demande une certaine adaptation.

LES + le bébé est constamment en contact avec une matière extrêmement douce, facile à moduler selon la morphologie de l’enfant, particulièrement pour les nouveau-nés.

LES – pas évident à mettre en place, les langes à nouer demandent une certaine prise en main et de la manipulation lors du change et du pliage.

choisir-ses-couches-lavables6

Les couches préformés il s’agit d’une culotte en matière absorbante coton, bambou, chanvre ou Tencel qui est en contact avec la peau de l’enfant, et sur laquelle on va ajouter une couche ou shorty de protection imperméable.

Sur ce modèle il va y avoir des élastiques au dos et autour des cuisses de l’enfant pour être en mesure de retenir au mieux les liquides et selles, c’est un modèle qui est particulièrement adapté pour les nuits ou les longues siestes. Très pratique pour un enfant qui fait de gros pipis.

LES +  Ils retient aisément les grandes quantités de liquides

LES – Ils demande par contre d’être enfilé en deux temps, une première manipulation pour la partie absorbante et une deuxième pour la partie imperméable. Avec un enfant qui bouge ce n’est pas toujours évident et pour le change en poussette lors de balades non plus.

Est-ce que je choisis une couche lavable évolutive?

choisir-ses-couches-lavables7

Afin de ne pas changer de trousseau de la naissance à la propreté ou un modèle qui s’adapte en taille.

Beaucoup de couches possèdent des systèmes de tailles. Que ce soit une taille nourrisson et une taille évolutive jusqu’à la propreté ou que ce soient des modèles avec 4 tailles différentes. L’avantage c’est qu’on peut avoir l’ajustement parfait grâce aux tailles par contre il faut être sûr que le modèle de couche correspond à la morphologie de mon enfant au moment du changement de taille. Une couche évolutive ne permet que rarement d’être utilisée dès la naissance parce qu’un enfant n’a pas les cuisses assez potelées. Le gros avantage d’être sur une couche évolutive c’est de pouvoir moduler à l’instant même où il nous semble bon de passer à la taille supérieure. Vous pouvez très bien modifier la taille au niveau de ventre de bébé indépendamment de l’ajustement des cuisses. Il y a des morphologies de bébés avec des cuisses dodues mais un petit tour de ventre tout comme des enfants avec des petits bourrelets sur le ventre et des plis sur les cuisses. Le  modèle évolutif vous permet la liberté de moduler à votre convenance que vous soyez en vacances dans une résidence secondaire ou simplement à la maison. La modification est simple et rapide.

Protection pour les couches lavables, voile biodégradable ou lavable ?

Deux possibilités s’offrent à vous :

Le voile biodégradable qui est le plus répandu, c’est une petite feuille fine et douce en cellulose, matière biodégradable qui permet de récupérer les selles et de les jeter à la poubelle. Certaines marques vous assurent que ce voile peut être jeté aux toilettes mais selon moi c’est comme les tampons hygiéniques, ils ont beau être biodégradables on ne sait pas exactement combien de temps la dégradation va prendre. Donc pour éviter de  boucher nos toilettes la poubelle fait l’affaire.

Ou alors pour la team 100% lavable, il y a l’option du voile lavable principalement en matière micro polaire qui est très doux non irritant et qui chasse l’humidité. Cette matière est dite “hydrophobe” qui n’aime pas l’eau. Son avantage est qu’on ne perçoit pas l’aspect mouillé à son contact. Grâce à ce voile lavable le bébé ne sera pas humide après un pipi. Il sera moins propice au développement des érythèmes fessier ou mycoses. Un autre avantage non négligeable du voile lavable, c’est qu’il forme une barrière à l’encrassement de vos inserts. Au change de bébé, on lui met une crème hydratante et protectrice, liniment, pâte de change, argile, l’huile de coco ou autres. Le surplus va se déposer sur le voile lavable et non pas sur les inserts.

Avec le voile biodégradable la protection hydratante va se déposer sur le feuillet il risque de passer à travers. C’est souvent la cause numéro un de l’encrassement de vos inserts. Ils deviennent gras, le liquide va couler dessus et ne sera plus absorbé.

choisir-ses-couches-lavables8
choisir-ses-couches-lavables9

Place maintenant au choix des inserts pour mes couches lavables

Les inserts en coton, matière naturelle de préférence certifiés Bio pour éviter le massacre écologique que créée la culture du coton. Matière douce et agréable pour bébé facile d’entretien le coton peut être lavé à haute température ce qui est très pratique pour éliminer les bactéries.

LES + Peut-être lavé à plus de 60°C degrés c’est une matière qui sèche rapidement.

LES – Ne retient pas des quantités de liquides conséquentes, ils nécessitent d’être doublés pour faire correctement leur travail d’inserts.

Les inserts en microfibre sont des inserts pratiques à l’utilisation des couches lavables. La microfibre absorbe très rapidement les liquides ce qui diminue le risque de fuites. C’est une matière qui sèche très rapidement à peine sortie de la machine on sent que l’insert est à peine humide. Il suffit de le mettre à l’air libre sans forcément de soleil direct et l’insert est prêt à être réutilisé. La microfibre et plus fragile sur des lavages intensifs. Elle a une absorption moyenne, on peut doubler les inserts en microfibre pour les siestes et les nuits ou bien les combiner avec un insert en bambou ou en chanvre.

LES + Ils sèchent rapidement et absorbent très vite. Ils sont pratique au quotidien 

LES – Ils durent moins dans le temps.

Les inserts en chanvre sont issus d’une matière naturelle le chanvre a souvent été utilisé pour le tressage des cordes de bateaux. Cette matière a une forte capacité d’absorption elle est très résistante aux lavages intensifs. C’est également c’est une matière naturellement antibactérienne. Les inserts en chanvre sont longs à sécher.

LES + Ils sont très résistants et absorbent de grandes quantités de liquide.

LES – Ils mettent du temps à sécher et deviennent rêches.

Les inserts en bambou également issus d’une matière naturelle mais retravaillée pour en faire du tissu. C’est une matière souple douce et résistante qui en plus de ça permet une absorption conséquente de liquides. Par contre le séchage des inserts en bambou et long.

LES + absorbent des quantités conséquentes de liquides, la matière est particulièrement douce pour la peau de bébé.

LES – longs à sécher et la matière en bambou ne peut en aucun cas être certifiée Bio parce qu’il s’agit d’une transformation chimique pour en faire du tissu.

Les inserts en Tencel sont particulièrement doux et moelleux. Le Tencel est une matière qui s’adapte à la température et donne un effet frais en été et retient la chaleur en hiver. Comme le chanvre c’est une matière antibactérienne. Le Tencel n’est pas connu pour sa qualité d’absorption maximale, il doit donc être couplé avec une autre matière pour faire le job.

LES + c’est une matière très agréable pour la peau d’un enfant avec des vertus antibactériennes.

LES – ne peut pas être portés seul car ne ils ne retiennent pas suffisamment les liquides. C’est une matière assez fragile à laquelle il faut faire attention lors des lavages intensifs. Long à sécher.

Faire le choix des couches lavables à scratch ou à bouton pression ?

couches-lavables-fines

Il faut penser qu’une couche lavable va être utilisée pendant au moins deux ans avec une fréquence de lavage soutenue.

Le choix des scratchs est selon moi plutôt dirigé vers des familles qui les utilisent en mi-temps (soir et week-end). La fermeture à scratch nécessite une attention particulière lors des machines, il faut penser à refermer les scratchs sur eux-mêmes pour ne pas abîmer le reste du linge de notre machine et faire attention que les poiles du plaide ne se colle pas dedans. Aussi il faut toujours laisser au moins le body de l’enfant, pour éviter qu’il retire sa couche tout seul… L’avantage de la fermeture à scratch c’est l’ajustement parfait de la couche autour du ventre de bébé.

Les bouton-pressions sont d’apparence plus complexe à utiliser, pourtant ils ne demandent pas plus de temps, ils sont placer de façon ergonomique sur la couche pour s’adapter aux changements de taille de l’enfant.

Ils ne demandent pas de soins particuliers en machine, souvent peut apprécier des collectivités ou des mamies qui ont du mal à les fermer. C’est pourtant la solution la plus durable pour s’adapter aux deux ans et demi d’utilisation intense d’une couche lavable.

Concernant les différentes matières de couches lavables

La matière principale est la plus répandue est le PUL (polyuréthane laminé) qui est du coton sur lequel est posé un film plastifié très fin. C’est la matière la plus simple d’utilisation elle ne tâche quasiment pas elle se lave à 40 degrés en moyenne, résiste bien dans le temps et garde ses couleurs intenses contrairement à d’autres matières qui se délavent au fur et à mesure des lavages intensifs.

La laine, une matière naturelle, qui est utilisée pour les couches lavables à enfiler. Souvent de la qualité mérinos pour éviter que ça ne gratte bébé.

Les culottes en laine sont parfaites pour des peaux très sensibles mais demandent plus d’entretien. La culotte en laine se garni avec une couche pré-plate absorbante. Sur laquelle on va enfiler la couche en laine qui fait office de partie imperméable. Ce n’est pas toujours évident si on ne veut pas retirer chaussures et pantalons lors du change. De plus la laine pour être imperméable doit être traitée dans un bain de lanoline et ce régulièrement à une fréquence moyenne d’un mois et demi, deux mois. C’est un procédé très intéressant lorsqu’il s’agit d’un nourrisson ou d’un bébé qui ne marche pas encore. Selon moi il est plus difficile d’entreprendre des sorties ou vacances avec ce type de changes.

Le budget moyen à allouer aux couches lavables. Pour un enfant de sa naissance à sa propreté environ deux ans et demi. Selon les différents procédés et les différentes marques on se retrouve entre 500€ et 700€. Ce budget est à considérer dès le premier enfant en sachant que le deuxième pourra bénéficier de cet investissement. Un enfant de la naissance à la propreté nécessite un budget moyen en couches jetables de 1900€. Ce calcul est basé sur l’utilisation de 6 couches par jour qui est une moyenne basse de changes. On tourne en moyenne à 0,35€ par couche jetable. 

L’avantage est financier mais évite un lourd l’impact écologique. Je ne vais même pas m’étendre sur le sujet des matières nocives qu’il y a dans les couches jetables et dans les produits d’hygiène pour bébé. Pour bien débuter avec les couches lavables il vaut mieux faire un test avec des kits de location ou commencer par un pacs de 2 couches afin de trouver la couche qui convient à votre enfant et à votre style de vie.

Selon moi,  je suis une maman en vadrouille qui aime partir quand bon lui semble.

J’ai fais le choix de couches lavables qui ne me demandent trop d’entretien, trop de contraintes, trop de charge mentale. Dans l’ordre je classe l’importance de passer aux couches lavables par la qualité des matières en contact avec mon bébé, l’écologie est l’impact de mes actes aujourd’hui pour la vie de nos enfants demain et respecter un budget familial. Je préfère acheter des couches lavables qui me coûtent plus cher au départ que de fragmenter mon l’achat de couches jetables qui sont nuisibles pour mon enfant, mon portefeuille et ma planète.

Voilà mes conseils qui restent évidemment basés sur mon expérience personnelle, il faut l’adapter à chaque style de vie et sensibilité.

Le plus important c’est de faire ce qui nous ressemble pour être la meilleure version de nous-même!!

 

Bee happy

couches-lavables-fines-bio