Les Couches Lavables

Création 🇫🇷 réalisées par des Mamans 🪡 Vous débutez les Couches Lavables ?

Couches Lavables Fines et Évolutives

Économiser plus de 1200€ et 1 tonne de déchets en couches jetables par enfant.

Fine à l’Entre jambe et Double Goussets Anti-fuite 💦 Pas de Substances Nocives 🌍 🍑 Adaptée à la Baignade dans l’eau de Mer et de Piscine 🐳

6 Couches Lavables + Inserts => – 10% avec le code : 6couches

10 Couches Lavables + Inserts => -15% avec le code : 10couches

Plus de 15 Couches Lavables + Inserts => -20% avec le code : 15couches

📌  Pour une Couche il faut un lot de 2 Inserts. Il est conseillé d’avoir un Voile lavable par couche.

Vos avis sur les couches lavables Maya Boo

  • Guide des Couches Lavables

Pourquoi passer aux lavables ? Ces couches vous offrent un quotidien plus simple, la planète adore les couches lavable, a part tout cela, c’est aussi et surtout pour le bébé

  • Fonctionnement

Comment ça marche ? Les indispensables pour les couches lavables, couche TE1 TE2 TE3, tout comprendre.

  • La routine

L’entretien des couches lavables, avant la première utilisation, stockage des lessives, le rinçage, routine lavage, lavage des culottes, le séchage

  • Les astuces

Les conseils pour débuter, choisir la bonne taille, astuces anti-fuites, choisir entre bouton-pression ou scratch

Les couches lavables : Pourquoi passer aux lavables ?

Un retour en arrière ? pas du tout ! Ce sont des couches plus saines pour notre bébé et pour la planète.

Que ce soit pour des raisons écologiques, de coût ou de confort et de style de vie, de nombreux parents optent, de nos jours, pour des couches lavables.

Les couches lavables sont très faciles à utiliser et très avantageuses, elles également très esthétiques et pleines de douceur.
Ces couches vous offrent un quotidien plus simple

Les couches lavables sont très facile à utiliser, l’utilisation ne diffère pas des couches traditionnelles.

Si vous pensez qu’il y a 100 procédures pour changer son bébé, c’est faux, c’est très rapide :

Elles se ferment avec des boutons ou scratch, elles fuient moins, lors du change, on jette facilement les selles dans les toilettes.
En attendant le lavage, on met la couche dans un sac imperméable ou un seau fermé, ne vous inquiétez pas pour les odeurs, les sacs imperméables évite les odeurs, sinon ajoutez un peu d’huile essentiel. Le lavage se fait entre 30°et 40°. Le séchage peut même se faire au sèche-linge.

Parlons de l’économie.

L’investissement initial dans les couches réutilisables est plus cher, mais une fois que vous possédez votre pack de couches, vous les avez pour plusieurs enfants ( pour les futurs frères et sœurs et pourquoi pas pour les petits enfants).

Alors, économisez-vous vraiment de l’argent en les utilisant ? La réponse est : oui !
Les couches lavables coûtent généralement entre 1 000 et 2 000 euros de moins que les couches jetables si l’on ajoute les coûts pendant toute la durée pendant laquelle un bébé porte des couches.

Alors, combien coûte une couche réutilisable ?

En supposant qu’un enfant moyen apprend la propreté à l’âge de trois ans et utilise :

environ 10 couches par jour de 0 à 6 mois (1 825 couches),
environ 8 couches par jour de 6 à 18 mois (2 920 couches), et
environ 6 couches par jour de 18 mois à 3 ans (3 285 couches),
c’est environ 8 030 couches.

Bien que le coût moyen par couche varie en fonction de l’emplacement, le coût moyen d’une couche jetable en France se situe entre 0,20 euros et 0,30 euros chacune.
Ainsi, en utilisant un coût moyen de 0,25 euros chacun, cela signifie que les produits jetables coûteront environ 2 007,50 euros par enfant à un parent.

Je le répète, les jetables coûteront à un parent environ 2 007,50 EURO par enfant !

Les lavables, en revanche, coûtent entre 6 euros pour les couches bon marché et environ 30 euros pour les jolies couches de qualités. Encore une fois, pour simplifier les choses, supposons que chaque couche en tissu coûte 25 euros. Si 1 enfant a besoin d’au moins 24 couches, cela représente environ 625 euros pour un bébé.

Cela signifie que ces vous feront économiser environ 1 382,50 euros par enfant, et le plus souvent, elles peuvent être utilisées pour le prochain enfant, ce qui vous permet d’économiser le coût total de la couche de ce deuxième enfant.

Les couches réutilisables vous feront économiser environ 1 382,50 euros par enfant et peuvent généralement être utilisées pour votre prochain enfant. (Et cela en utilisant de jolies couches haut de gamme)

La planète adore les couches lavables. En France, chaque année, 4 milliards de couches jetables sont utilisées entre la naissance et les deux ans et demi d’un enfant, il a besoin de près de 4 500 couches et produit 800 kg de déchets.

Les couches conventionnelles mettent des centaines d’années à se décomposer, ce qui signifie que les couches que vous portiez quand vous étiez bébé sont probablement encore intactes, dans une décharge.

Ce n’est un secret pour personne qu’ils contiennent un grand nombre de produits chimiques, notamment des matériaux gélifiants, des parfums et du polyéthylène non biodégradable.
En conséquence, ils libèrent une toxine appelée dioxine dans notre air, qui nuit à l’environnement et à tous ceux qui y vivent, y compris nous.

Comme cela a déjà été mentionné, les couches lavables sont fabriquées à partir de matériaux naturels. Les matériaux à partir desquels il sont fabriqués se décomposent naturellement et ne sont en aucun cas nocifs pour l’environnement.

Si vous vous souciez de l’écologie, qui semble être un incontournable dans le monde contemporain, cela peut être une raison de plus pour vous de passer aux couches lavables.

Les bonnes pratiques :

Quand on parle de couche lavable, on parle de machine à laver,d’électricité, d’eau …
Pour un mode de vie plus responsable, le plus simple est de laver les couchers dans une bassine à la main, mais nous avons des solutions pour ceux qui utilise la machine :

Laver à basse température : 30 ou 40 degrés sont suffisant, préférez le programme économique, remplissez correctement la machine, essorer à grande vitesse, raccorder le lave-linge à l’eau chaude, profiter des heures creuses, séchez les couches à l’air libre.

A part tout cela, c’est aussi et surtout pour le bébé !
Les composants de ces couches super absorbantes sont-ils mentionnés sur l’emballage ?
Même si on voit une partie des composants, ils ne mentionnent pas tous les produits chimiques qu’il y a dans une couche.

L’utilisation peut présenter beaucoup d’avantages pour la santé, en particulier pour les bébés souffrant d’affections cutanées telles que l’eczéma.

Parlons des couches jetables

Elles peuvent présenter un risque pour le bébé qui les porte. Voici deux plus grands problèmes de santé avec les couches jetables :

Les phtalates : qui peuvent être utilisés non seulement dans les composants en plastique des couches, mais aussi dans les colles, les parfums synthétiques et les colorants.

Dans une étude récente réalisée en Corée du Sud, il a été démontré que quatre grandes marques de couches (ainsi que plusieurs marques de serviettes hygiéniques) contiennent toutes des quantités variables (et dans certains cas, des niveaux très élevés) de phtalates.

Si vous êtes un lecteur régulier, vous savez déjà à quel point les phtalates sont nocifs, et puisqu’ils perturbent directement les hormones, ils ne sont certainement pas quelque chose que vous voulez dans la culotte de vos enfants !

De plus, les phtalates se sont avérés être l’ingrédient le plus difficile à détecter. Un nombre surprenant de marques de couches “non toxiques” ou “durables” ne font aucune déclaration sur les phtalates.

Allergènes et irritants :

Les parabènes, le latex et plus encore se trouvent souvent dans les couches.
Ceux-ci seront très probablement présents dans les parfums, les lotions et les colorants.

Les bébés ayant la peau sensible peuvent également développer des éruptions cutanées à cause des produits chimiques présents dans les couches jetables.

Certains types de détergents, de savons, de couches, colorants de couches,ou encore des lingettes pour bébé peuvent affecter la peau sensible et provoquer une éruption cutanée.

Si vous remarquez une éruption cutanée se développant sur la peau de bébé, sous et autour de sa couche, alors que la peau n’a pas été récemment exposée à de l’urine ou à des matières fécales, il pourrait avoir une réaction allergique à sa couche.

Parlons maintenant des couches lavables :

Quand vous choisissez des couches jetables, vous le faites pour vous, car c’est peut être plus simple ? Il suffit de le jeter une fois pleine.
Mais pensez-vous que les substances toxiques sont aussi mieux pour les doux petits fesses de votre bébé ?

Si un bébé porte pendant 2 ans de sa vie une couche jetable, dites-vous qu’il porte également des produits toxiques dans sa culotte pendant 2 ans de sa vie.

Voici ce qui vous attend si vous décidez de passer au lavable : .

Dites adieu aux éruptions cutanées : elles sont faites de matériaux naturels (pas de toxine). Ainsi, ils ne peuvent en aucun cas être nocifs pour la peau d’un bébé

C’est vraiment facile : Il suffit de bien les laver, de les changer régulièrement et de s’abstenir de demander conseil à des personnes inexpérimentées dans ce domaine, car souvent ils disent n’importe quoi.
Les couches lavables peuvent faciliter l’apprentissage de la propreté : car son l’utilisation permet à votre bébé de ressentir la sensation d’humidité contre sa peau et de devenir plus conscient du moment où il est devenu pot. Les couches jetables évacuent l’humidité, gardant votre bébé inconscient d’une couche mouillée pendant de plus longues périodes.
Les couches réutilisables sont faciles à utiliser et faciles à nettoyer
Elles coûtent moins cher, sont meilleures pour l’environnement et sont fabriquées à partir de matériaux plus légers et respirants que les couches jetables. De plus, les fibres naturelles sont plus douces pour la peau de bébé.
Les couches lavables sont beaucoup plus adorables !

Les couches lavables peuvent signifier une charge supplémentaire de linge ainsi qu’une étape supplémentaire dans votre routine quotidienne. Mais avec les avantages qui changent la vie qu’offre l’utilisation de couches en tissu, cette option est certainement la plus gratifiante.

 

Couche lavable : Comment ça marche ?

Les couches en tissu modernes sont loin des feuilles de tissu et des pinces métalliques que nos mères utilisaient dans le passé.

Ces couches réutilisables ont un support qui ressemble et fonctionne comme une couche ordinaire. À l’intérieur de ces supports imperméables se trouvent des inserts qui sont généralement constitués d’une combinaison de fibres, ce qui les rend très absorbants.

Et cela ne fait pas de mal que les couches lavables modernes se déclinent également dans des designs irrésistiblement magnifiques !

Ce qu’il faut savoir :

Les couches en tissu modernes sont généralement constituées de :

Couvre-couche (ou support ) imperméable en PUL (matière plastique), matériau absorbant interne.
Un système de fermeture : pour maintenir la couche imperméable, à l’aide d’élastiques et de boutons pression ou scratch
Les inserts absorbants peuvent être en microfibre synthétique ou en fibres naturelles (mélanges de coton, de chanvre ou de bambou). La plupart des couches modernes ont également des boutons-pression en plastique ou des fermetures Velcro.

En option, vous pouvez choisir de prendre une doublure ou un papier de protection pour retirer facilement les selles.

Maintenant que nous avons les 3 grandes parties de la couche, passons aux choses sérieuses.
Les indispensables pour les couches lavables.

Voiles
Les voiles jetables bio pour couches lavables TE1 TE2 TE3 que nous mettons en dernier dans la couche permettent de jeter simplement toutes les selles lors du changement. Inutile de gratter l’insert ou le bas de la couche, il suffit de la mettre à la poubelle.

Elle nous offre de la facilité dans la routine des couches lavables.

Inserts absorbants :
Il y a 4 type d’insert absorbant :

Les inserts en coton biologique
Inserts en bambou
Inserts en microfibre
Les inserts en chanvre

A vous de choisir ce que vous préférez !

Sacs imperméables :
Les sacs imperméables sont des sacs étanches et anti-odeurs qui sont utilisés pour stocker les couches quand vous êtes en extérieur. Ils sont disponibles dans une variété de tailles, de styles et de motifs mignons.

Seau à couche :
En attendant la lessive, vous pouvez stocker les couches sales dans un seau fermé pour éviter les odeurs, si les odeurs persistent, ajoutez un peu d’huile essentielle.

Lingettes en tissu :
Si vous utilisez déjà des couches en tissu, il est tout à fait logique d’ utiliser également des lingettes en tissu. Vous pouvez mettre les lingettes sales dans le seau à couches et les laver avec les couches sales.

Les lingettes jetables contiennent tellement d’ingrédients nocifs qu’elles peuvent gravement affecter la peau de votre bébé.

Certains bébés réagissent horriblement après l’utilisation des lingettes jetables.
Couches Tout en 1 Tout en 2 Tout en 3 … Tout comprendre !

La couche lavable TE1 ou tout en 1

La couche lavable TE1 est la couche la plus simple du marché. La partie absorbante est directement cousue dans la partie imperméable. Elle se met en 1 fois dans la machine.

Pratique car elle ne demande pas beaucoup de manipulation, c’est un peu comme avoir une couche jetable qu’on lave à chaque fois.

Avantages des TE1 :

Couches faciles à utiliser avec taille ajustable
Rapides à appliquer
faciles à laver
Pas besoin de lots de pièces différentes …

La couche lavable TE2 ou tout en 2

La couche lavable TE2 est la couche la plus utilisée.
Comme le TE1, il y a une partie absorbante cousue dans la couche TE2.

Cependant, cette partie constitue une poche dans laquelle vous pouvez ajouter un insert absorbant supplémentaire qui augmentera le pouvoir absorbant de la couche.

Les couches lavables sont généralement évolutives en taille (de 3kg à 15kg).

Les bébés n’ont pas les mêmes besoins lorsqu’ils grandissent, c’est pourquoi l’absorption de la couche lavable peut être ajustée selon les besoins.

C’est aussi pratique la nuit, pour éviter les fuites lorsque moins de couches changent.

Les avantages :

Pas besoin de changer la couche entière, uniquement les inserts.
La culotte est ainsi utilisée pour 2-3 changes si elle n’est pas salie.
Moins de fuite et efficace surtout pour la nuit.
L’absorption peut être ajustée selon le besoin.
La couche lavable TE3 ou tout en 3

La couche lavable TE3 est la plus souple puisque les parties absorbantes et les parties imperméables sont complètement séparées.

Vous disposez donc d’un insert et d’un panty imperméable à chaque change. Le changement de la partie étanche n’est pas nécessaire à chaque changement.

Les avantages :

Moins de lavage : lors du change, l’insert part au lavage et la culotte peut être réutilisée avec un insert.
Elles sont assez fines, ce qui la différencie des autres modèles.

Guide d’entretien des couches lavables.

Alors, vous êtes convaincu?

Vous aimez l’idée d’économiser éventuellement un peu sur votre budget bébé, vous voulez faire votre part pour l’environnement et, bien sûr, vous avez pesé le pour et le contre des couches lavables.

Vous êtes prêt à affronter les couches lavables en toute confiance, alors commençons.

Avant la première utilisation:

Dès la sortie de l’emballage, la plupart des couches en tissu ne sont pas à leur pleine capacité d’absorption, en particulier les couches en fibres naturelles. Lavez vos nouvelles couches avant de les utiliser et assurez-vous qu’elles soient propres avant de les mettre sur votre bébé.

Vous devez le laver une première fois pour enlever toute saleté et crasse qui se sont déposées sur vos couches pendant la fabrication ou l’expédition.

Le tout premier lavage joue un grand rôle sur la qualité d’absorption.

Stockage des lessives

Vous savez déjà où vous stockez toutes les couches sales entre les lavages, et vous avez retiré le caca sur les couches.

Après avoir rincer, assurez-vous que la couche soit encore humide, si humide qu’elle dégouline presque lorsque vous la mettez avec les autres couches sales qui n’ont pas encore été lavées.

La couche restant humide jusqu’au lavage est le secret pour que le caca de votre bébé se lave sans effort avec peu ou pas de taches.

Les couches pipi peuvent aller directement dans le seau. Il ne faut pas laisser les couches plus de 3 jours avant le lavage.

Astuce : Pour éviter les odeurs, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle au fond du seau.

La première chose qui effraie les gens quand ils pensent à utiliser des couches en tissu est de les laver.

Mais ce n’est vraiment pas aussi grave que cela puisse paraître au premier abord.

Voici une question pour déterminer si vous pouvez gérer le nettoyage des couches lavables : avez-vous déjà lavé des draps, des serviettes, des chaussettes, des sous-vêtements, des jeans, ou tout autre type de vêtements ?

Si la réponse est oui, alors vous pouvez tout à fait gérer le lavage des couches lavables. Promis.
Le rinçage :

Vous n’avez pas à faire un gros effort pour nettoyer les couches avant de les mettre dans votre seau à couche. Certains parents les rincent dans les toilettes ou utilisent un pulvérisateur des toilettes pour nettoyer la couche.

La méthode de base est un rinçage à l’eau froide suivi d’un lavage chaud.
Routine de lavage :

Les couches n’ont pas besoin d’être lavées à 90 degrés, le lavage à cette température peut abîmer les couches et réduire l’imperméabilité.

Nous conseillons un lavage à 40 ou 30 degrés, cela suffit pour que vos couches soient propres.

Un lavage à 60 degrés est nécessaire si les inserts doivent être totalement désinfectée, ou qu’ils sont particulièrement sales ou si vous utilisez les inserts sur plusieurs bébés.
Conseils :
Décrassage : Si vos inserts n’absorbent plus comme avant, vous pouvez faire le lavage à 60 degrés max, et répéter l’opération 2 fois, après cela, le problème devrait être résolu.

Adoucissant : N’utilisez jamais d’assouplissant pour laver vos couches et inserts car cela diminue leur capacité d’absorption.

Savons de Marseille : Éviter les savons de marseilles qui contiennent de la Glycérine, cela alourdit les fibres et diminue la qualité d’absorption.

Lavage des culottes de protections :

Vous n’avez pas à laver les culottes de protection à chaque change, si elle n’est pas sali. Cependant, après 3 utilisations, même si elle semble propre, il est nécessaire de faire le lavage.

Pour les protections en laine, ces culottes ont besoin d’un bain de lanoline.
La lanoline aide à maintenir la capacité d’absorption de gestion et la gestion de l’humidité de la laine.
Le séchage :

A l’air si possible, mais les couches et les inserts peuvent être séchés au sèche-linge à basse température (plus élevée pour les couches en coton).

Au séchoir : La température maximale suggérée est de 50 degrés C / 130 degrés F. La meilleure façon de sécher est au «réglage délicat», puis à l’air (pas de chaleur).

Si après avoir séché au soleil vos couches deviennent raides, mettez-les dans le séchoir avec un gant de toilette humide pendant quelques minutes pour les ramollir.

N’utilisez pas des produits assouplissants car ils réduisent la qualité d’absorption.

L’un des principaux inconvénients des couches lavables est qu’elles ne sèchent pas facilement, prévoyez donc un stock pour éviter une rupture de couche.

Partie IV : On vous guide dans votre premier pas.

À cause d’une mauvaise expérience avec les couches lavables, les parents reviennent très rapidement aux couches jetables, plus souvent, parce qu’ils se sont mal renseignés et ne savent pas correctement utiliser les couches lavables.

Alors, si vous débutez, il est important que vous preniez en compte ces différents critères, pour ne pas faire un retour en arrière.

Si vous avez besoin de quelqu’un, notre service client sera également ravi de vous répondre.
Notre guide pour les débutant :
Choisissez la bonne taille :

Cela ressemble probablement à une évidence, mais la première étape pour éviter une mauvaise expérience, est de choisir la bonne taille.

En tant que nouveau parent ou novice en matière de couches lavables, vous ne réalisez peut-être même pas qu’elles existent en différentes tailles. Mais tout comme les couches jetables, les couches lavables sont disponibles dans une gamme de tailles allant du nouveau-né XS au L.

Les couches réutilisables qui fuient autour de la jambe se produisent parce que les bandes élastiques ne sont pas correctement dimensionnées. Si vous pouvez passer votre doigt entre l’élastique et la jambe du bébé, ils sont trop grands ! Vous devez dans ce cas opter pour une couche de plus petite taille ou vous devrez peut-être ajuster les bandes.
Taille unique :

Avec une seule couche vous avez plusieurs tailles, de la naissance à l’apprentissage de la propreté.
Ce système est plus économique car vous n’aurez pas besoin de racheter des couches quand votre bébé grandit.

Multi-taille :

Vous pouvez choisir la taille que vous souhaitez pour votre bébé, et les couches s’adaptent parfaitement à la morphologie du bébé.

Cependant, c’est moins économique car il faut en racheter quand votre bébé grandit, et ce n’est un secret pour personne, ils grandissent si vite !
Voici comment éviter les fuites :

Vous l’aurez compris, la taille joue également un rôle important pour éviter les fuites.
Prenez la bonne taille, pas trop grande et pas trop petite.

PS : Les fuites peuvent également se produire lorsque la couche est trop serrée.

Si vous voyez des marques rouges autour des jambes ou de la taille de votre bébé, vous devez desserrer et réajuster la couche.

Ne mettez pas des culottes trop serré, les culottes vont compresser la couche et provoquer les fuites.

L’utilisation continue de crèmes pour couches peut endommager vos couches lavables, et entraîner des fuites.

Pour les couches jetables, cela peut être très efficace, cependant, pour les couches en tissu, cela pourrait être la raison pour laquelle elles fuient.

Préférez un produit approuvé pour une utilisation sur les couches en tissu.

Changez les inserts : Il est également possible que vos inserts soient trop fins pour la couche que vous utilisez. Si votre bébé a grandi et que vous utilisez encore des inserts pour nouveau-né ou de petite taille, ils ne pourront pas couvrir toute la zone d’absorption, ce qui entraînera des fuites.

Choisir entre le bouton-pression ou scratch :

Comme pour tant de décisions concernant les couches en tissu, cela se résume toujours à des préférences personnelles, cependant, nous avons tout de même regarder les + et les – de chaque système.


Bouton-pression :

Avantages / Inconvénients
Les jolis boutons-pression sont beaucoup plus agréables à l’œil que le velcro.
Difficile pour bébé de décoller lorsqu’il est plus âgé.
Ne s’use pas rapidement ( peuvent durer des années)
Peut prendre plus de temps à mettre, surtout lors de la mise à la taille.

Scratch :

Avantages/ Inconvénients
Plus intuitif car très ressemblant aux couches jetables.
Peut s’user plus rapidement avec le temps.
Plus simple pour les grands-parents, les garderies, les baby-sitters et les autres soignants qui n’ont pas l’habitude(car c’est plus proche des jetables)
Au lavage, si vous oubliez de les fermer, ils peuvent se coller aux vêtements.
Très facile à ajuster et plus facile pour bébé de l’enlever quand il est plus grand.
Pas aussi résistant que les boutons-pression.

Pour conclure :

À long terme, les couches lavables peuvent être une alternative beaucoup plus économique aux couches jetables.

Les couches réutilisables sont une bonne option pour ceux qui veulent protéger la peau sensible d’un bébé, économiser et respecter notre environnement.

Il n’y a pas de grande différence entre les couches lavables et les couches jetables pour le change d’un bébé.
Concernant les couches jetables, leurs produits chimiques hydratants et absorbants irritent trop souvent les bébés.

Nos bébés préféreraient certainement la sensation plus douce des couches en tissu.
Au début, passer au couche lavable vous semblera très fastidieux, cependant une fois habitué, vous ne changerez pour rien au monde.